La méditation : ses bienfaits et quelques idées de pratiques personnelles

Je pratique la méditation régulièrement,  depuis plusieurs années maintenant.  J’ai fait l’expérience de son ancrage, de sa paix, de changements d’état émotif,  de ses réponses, de ses messages, de sa présence, de tout ce que l’on peut créer à partir de cet état et de toutes les aptitudes que l’on peut développer à partir de cet état.

La méditation nous ramène à l’instant présent, au plaisir de simplement respirer calmement, à être simplement dans un espace de calme et paisible où on laisse les pensées passer comme des nuages.

La méditation et l’esprit

La méditation peut soulager la souffrance, la douleur, peut nous aider à conscientiser et libérer une émotion. Cela peut nous amener à un endroit où nous expérimentons le bonheur,  la joie, l’amour, la paix, la gratitude. Il s’agit de commencer par revenir à sa respiration, dans l’ici et maintenant.

La méditation peut nous aider à abandonner le passé et le futur, les réactions et la planification, l’inquiétude et la rumination. Lorsque nous sommes pleinement présents, il devient possible de  profiter plus intensément des événements agréables de notre vie et de surmonter les défis douloureux qui se présentent à nous. Ce faisant, nous devenons de meilleurs parents, partenaires, travailleurs et amis. Car une distance se créée entre l’observateur (soi) et l’émotion qui passe, or plus nous devenons observateur, plus il devient  facile de prendre de la hauteur, de la distance et de ne pas se laisser emporter par l’émotion qui nait souvent d’une pensée et d’une perception.

La méditation et la santé

La méditation réduit le stress, qui est la cause de nombreuses maladies. Il existe des  études sur les effets positifs de la pleine conscience sur un éventail de problèmes de santé , y compris douleur chronique, maux de tête, syndrome du côlon irritable, insomnie, anxiété, dépression, problèmes respiratoires et problèmes de peau. Des recherches récentes indiquent également que la méditation peut réduire l’hypertension artérielle, aider à soulager la détresse accompagnant les diagnostics et les traitements du cancer et atténuer les inconforts liés à la ménopause.

Aujourd’hui, le domaine de la santé utilise principalement la « méditation en pleine conscience » pour traiter la sphère personnelle :

  • La gestion du mauvais stress et de l’anxiété chronique.
  • La gestion des Troubles de Déficit de l’Attention avec ou sans Hyperactivité (TDAH).
  • La gestion du perfectionnisme, de l’hypersensibilité, du manque d’estime et de confiance en soi.
  • La gestion des émotions et de la communication interpersonnelle dans la famille.
  • La prévention des rechutes liées à la dépression.
  • Les troubles liés à la sexualité et/ou aux difficultés conjugales.
  • Le traitement de l’insomnie.
  • La gestion de l’impulsivité (colère, impulsivité, boulimie…)
  • Et la gestion de la douleur chronique.

Les recherches montrent que les pratiquants sont :

  • plus résilients, c’est-à-dire capables de rebondir après un traumatisme,
  • plus aptes à focaliser leur attention sur l’activité en cours,
  • plus aptes à la créativité,
  • plus ouverts à toutes les remarques qui leur parviennent,
  • plus malléables au changement,
  • plus habiles à gérer les situations de conflits,
  • plus enclins au bonheur,
  • et, finalement, qu’ils entretiennent un sentiment de réalisation personnelle

La méditation peut être pratiquée de multiples façons, y compris   les pratiques de respiration traditionnelles (pranayama ou kriya), la marche consciente, les chants, la récitation de mantra, la visualisation, la pleine conscience (de son corps ou de sa respiration, de ce qui est  par exemple), et même des tâches quotidiennes comme le nettoyage et faire la cuisine. Le plus essentiel est d’être pleinement absorbé par ce qui se passe dans le moment même.

Contrairement à ce que l’on croit, il ne s’agit ni de freiner nos pensées ni de tenter de faire le vide dans notre esprit. Méditer c’est observer, sans jugement, le fonctionnement de notre esprit afin de conscientiser les pensées qui nuisent à notre paix intérieure afin de pouvoir en capter les messages et de s’en libérer.

Grâce à de récentes études scientifiques, on peut désormais affirmer que 15 à 30 minutes de méditation par jour suffisent pour en voir l’impact positif sur son état d’être mental et son état de santé physique.

La méditation et ses bienfaits au quotidien

  • Améliore la qualité du sommeil
  • Facilite la gestion des émotions
  • Renforce le bien-être , le calme et un sentiment de paix
  • Renforce la réponse immunitaire
  • Régule la tension artérielle
  • Réduit l’anxiété, le stress et les tendances dépressives
  • Augmente l’énergie
  • Renforce la créativité
  • Augmente la concentration et la clarté d’esprit
  • Amène le pratiquant à se connecter à son intuition
  • Soulage les douleurs

Par où commencer en méditation ?

Il existe de nombreux styles de méditation, y compris ceux qui utilisent des mantras ou la visualisation. Chacun avec sa propre histoire, ses techniques et ses mentors. Plusieurs caractéristiques se retrouvent entre les types de méditation.

La méditation implique généralement un espace avec un minimum de distractions, une position confortable spécifique, habituellement la colonne vertébrale doit être à la verticale et droite , une attention particulière et une attitude d’ouverture. La pleine conscience ou la conscience et l’acceptation du moment présent et des pensées, sentiments et sensations qu’il contient – est au cœur de beaucoup de types de pratiques de méditation.

Idéalement, il est plus facile de débuter avec une initiation faite par un maître,  avec  un enseignant ou un groupe. Bien que les ressources en ligne puissent être utiles, une personne novice en méditation voudra valider, évoluer, confirmer sa pratique auprès de personnes de confiance ou sur un chemin similaire.

Débuter par de petites méditations courtes ou guidées, mais constantes  de quelques minutes par jour, puis de prolonger progressivement la durée. Entraînez-vous quotidiennement pendant au moins six à huit semaines pour commencer à en profiter.

Voici différentes techniques à essayer

La pratique de techniques de respiration accompagnée d’une courte méditation est une routine quotidienne qui est gardienne de votre santé, d’un état de calme, d’harmonie, d’équilibre  et  permet une clarté mentale et une connexion directe à votre intuition.

 Méditation avec mantra (sur le cœur)

En posture assise, le dos bien droit, fermez les yeux et débuter par 8 à 16 respirations profondes.

Ensuite portez votre attention à votre cœur, au centre de votre poitrine et répétez intérieurement et ressentez chacun des mots,  pour 3 minutes ou plus  : «amour, compassion, bienveillance, gratitude», jusqu’à ce qu’éventuellement vous ressentiez ses sentiments en  votre cœur.  Ressentez votre énergie s’épandre au-delà de votre corps physique. Vous devriez vous sentir plus léger, plus libre et plus joyeux.

 Méditation avec mantra (affirmation positive)

Trouvez une posture assise confortable.

Prenez quelques respirations calmes pour commencer. Parfois, il peut être utile de répéter quelque chose dans votre tête pendant que vous vous concentrez sur votre respiration pour rester dans le moment présent.

Répétez les mots à chaque inspiration et expiration. Voici quelques exemples:

Inspirez: je suis… Expirez: présent…

Inspirez: je ressens… Expirez: ce moment…

Inspirez: je suis … Expirez: compassion …

Inspirez: je suis … Expirez: douceur…

Inspirez: je suis … Expirez: amour…

Tenez-vous-en à des affirmations positives que vous aimeriez empeigner dans votre esprit, dans votre subconscient!  Il existe aussi des mantras en sanskrit par exemple,  qui sont déjà empeignés d’une énergie et d’un pouvoir, comme une formule magique que vous répétée et portez  votre attention sur chaque son ou syllabe.

Marche méditative

Les mains jointes derrière le dos ou devant le ventre, si cela est confortable. Idéalement aller marcher pieds nus dans l’herbe et doucement commencez à faire un pas devant l’autre très lentement. Ressentez chaque espace de votre paume de pied se déposer au sol , sentez la connexion qui se créer avec la terre, avec votre mère terre.  Éventuellement, lorsque vous déposez votre talon au sol vous dites intérieurement ‘’amour’’ et lorsque le pied se décolle du sol, toujours intérieurement, vous dites ‘’compassion’’. Il est aussi possible d’ajouter un exercice de visualisation à cette technique, lorsque vous soulevez le pied vous visualiser un lotus blanc qui se dessine derrière vous. Chaque pas laissant un lotus blanc au sol.

J’adore cette méditation, chacun le vit à sa manière. Moi à chaque fois ça me touche profondément.

Essayez et partagez vos expériences !

 

Vous avez envie d’être accompagnés dans votre quête d’une meilleur santé et vitalité ?  J’ai différentes solutions pour vous soutenir à atteindre vos objectifs.Obtenez des séances en coaching et naturopathie. Il est parfois difficile d’obtenir une perspective neutre sur vos objectifs, vos progrès, vos forces et vos faiblesses. Axée sur les résultats , je peux vous donner les retours et la motivation dont vous avez besoin et qui vous manquent peut-être maintenant.

Intéressé(e) par nos programme de yoga ou  programme de transformation ?   Contactez-moi en cliquant ici 

Article connexe :Les 9 clés d’une santé optimale ,  La santé optimale une approche globale, Les principes de base pour un corps en santé  ,   Prendre sa santé en main , routine spirituelle , pratique du matin miraculeuse 

Articles recommandés
31