In Vitaliser son corps

Les déséquilibres hormonaux, comment les identifier et supporter le retour à l’équilibre?

Les hormones jouent un rôle de messager biologique entre les différents organes de notre corps. Si leur fabrication par les glandes endocrines est diminuée, tout notre équilibre physique et psychique peut se retrouver perturbé. Lorsque vos hormones sont parfaitement équilibrées, votre corps fonctionne comme il se doit. Toutefois, lorsque certaines hormones sont en déclin, le corps réagit en essayant de pallier ce déséquilibre. Lors de la ménopause ou préménopause, certaines hormones comme l’œstrogène et la progestérone,  qui  jouent un rôle important sur l’ensemble du cycle menstruel et sur le système reproducteur, diminuent. Or lorsque le taux d’hormone libéré change drastiquement et que le ratio entre ces hormones se modifie, plusieurs symptômes se font ressentir.

Il est important de savoir qu’une femme peut développer des symptômes de préménopause aussi jeune que l’âge de 30 ans. La préménopause peut se faire ressentir entre l’âge de 30 à 50 ans. Il existe plusieurs facteurs qui peuvent causer cette précocité,  comme une prédisposition génétique, une mauvaise  alimentation et mode de vie malsain pour la santé du corps et de l’esprit, un choc nerveux ou émotif, le stress, l’anxiété, une sous-alimentation, taux de gras corporel trop bas, certaines médications (l’arrêt de la pilule contraceptive), les intolérances alimentaires  …

Voici quelques-uns des symptômes fréquents d’un déséquilibre hormonal. Les symptômes sont souvent dramatiques ou subtils.

  • Infertilité
  • Perte de menstruation ou menstruation peu fréquente
  • Insomnie
  • Fatigue
  • Dépression
  • Chute de cheveux
  • Perte de poids
  • Gain de poids
  • Perte ou baisse de la libido
  • Problèmes digestifs
  • Changements d’appétit
  • Troubles de la vue
  • Soif excessive
  • Endométrite
  • Fringales excessives
  • Acné

Être capable de reconnaître les signes et les symptômes d’un déséquilibre hormonal  peut vous aider à remettre vos hormones sur la bonne voie.

Par exemple, des signes d’hyperoestrogénie (dominance en estrogène), se traduisent par une tension des seins, rétention d’eau, des nausées, une irritabilité et des jambes lourdes.

Tandis que, des signes d’hypo-oestrogénie (carence oestrogénique) se traduisent par des bouffées de chaleur, une sécheresse vaginale, des céphalées, une frilosité et des douleurs articulaires, sueurs nocturnes.

Des taux élevés d’œstrogènes peuvent entraîner une prise de poids, en particulier autour des hanches et de la taille. L’excès d’oestrogène peut également causer des problèmes menstruels, tels que:

  • périodes irrégulières
  • taches légères
  • saignements abondants
  • syndromes prémenstruel

Les femmes en dominance  oestrogénique peuvent présenter d’autres symptômes, notamment:

  • ballonnements
  • mains et pieds froids
  • insomnie
  • fatigue, manque d’énergie, épuisement
  • chute de cheveux
  • maux de tête
  • faible libido
  • changements d’humeur, dépression ou anxiété
  • problèmes de mémoire
  • seins gonflés, douloureux, tendus
  • Seins fibrokystiques
  • fibromes utérins, qui sont des excroissances non cancéreuses qui se développent sur, dans ou autour de l’utérus

Un taux élevé d’œstrogènes peut augmenter le risque de développer certains problèmes de santé, notamment:

  • maladies de la thyroïde
  • caillots sanguins
  • attaque cardiaque
  • accident vasculaire cérébral
  • cancer du sein
  • cancer des ovaires
  • dépression
  • ostéoporose

Comment supporter le corps vers l’équilibre ?

  1. Une alimentation équilibrée riche en fibre et végétaux et limiter les intrants de toxines comme l’alcool, la caféine, le sucre et farines raffinés. (voir article)
  2. Une routine de mise en forme et d’exercices physiques
  3. Supporter le foie avec des plantes (voir l’article)
  4. Utilisez des herbes adaptogènes, une classe de plantes médicinales pour retrouver et stimuler votre énergie comme : ashwagandha, basilic sacré, champignons médicinaux, rhodiola (voir l’article)
  5. Réduire le stress et faire circuler l’énergie par la pratiquez l’acupuncture, de massages, d’exercices de respiration, méditation, yoga, Qi gong, Taïchi.
  6. Utiliser des plantes aux qualités hormonales qui viennent pallier les débalancements selon les hormones visées, voir plus bas
  7. Utiliser des huiles essentielles ou l’aromathérapie comme la sauge, la lavande, bois de santal, fenouil …
  8. Consommez de bonnes quantités de vitamine D, d’acides gras omégas 3 et 6 et de probiotiques et de gras essentiel (poisson sauvage, viande nourrie au pâturage, huile de coco, d’onagre, de chanvre, de bourrache).
  9. Assurez-vous que votre taux de fer et vitamines B6 et B12 soit assez élevé
  10. Si vous prenez des médicaments sur ordonnance, assurez-vous que vous êtes au courant des effets secondaires potentiels.
  11. Dormez au moins 8 heures de sommeil.
  12. Consultez un spécialiste en hormonothérapie bioidentique  (médecin, naturopathe, gynécologue)

Plantes médicinales utilisées pour les déséquilibres hormonaux

Une grande variété d’herbes sont utiles pour équilibrer efficacement les niveaux hormonaux de votre corps.  Pendant des siècles, les femmes pré et post-ménopausées se sont tournées vers les herbes comme un moyen naturel de réguler les niveaux hormonaux mensuels de leur corps.

L’actée à grappes noires : L’actée est l’une des premières plantes que les ouvrages abordent lorsqu’il est question de ménopause. Elle est loin devant dans la course pour l’amélioration des symptômes de la ménopause et rivalise sérieusement avec l’hormonothérapie de substitution, en plus d’être exempte d’effets secondaires.

Sa consommation quotidienne comblerait donc, en partie, le déficit hormonal et améliorerait le tableau clinique en général; bouffées de chaleur, sécheresse vaginale, humeur instable et transpiration nocturne.

Elle permet d’équilibrer la température corporelle, réduire l’anxiété, tout en favorisant la bonne humeur et un meilleur sommeil! L’actée à grappes noires un choix judicieux pour réduire l’hypertension et les palpitations cardiaques qui accompagnent souvent la ménopause.

Bien que l’actée agisse similairement à l’estrogène, on remarque qu’elle se comporte intelligemment. L’actée présenterait une totale innocuité pour les personnes prédisposées au cancer du sein et ne semble pas, non plus, stimuler le tissu utérin.

Lors de ménopause chirurgicale, l’actée à grappes noires représente une très bonne option afin de diminuer la chute hormonale et la dépression qui suit l’ablation des ovaires.

Son action hormonale et antispasmodique permet aussi de détendre les crampes abdominales et les douleurs liées à l’endométriose. L’actée améliore globalement la circulation sanguine utérine.

Agripaume cardiaque : L’agripaume est une excellente plante aidant le système hormonal et le système nerveux. On la recommande pour régulariser les cycles menstruels trop fréquents ou trop distants, redonner du nerf aux femmes épuisées et garder leur tissu vaginal en santé. L’agripaume n’est pas spécifiquement hormonale, mais elle favorise ce qui est sain dans la sphère gynécologique. Elle sensibilisera les récepteurs hormonaux en temps nécessaire. Support aux glandes surrénales, elle soutiendra leur action dans la gestion de stress et dans la relance hormonale.

Finalement, l’agripaume encourage le retour de la libido lorsqu’elle s’absente trop longtemps. De plus, sa combinaison nerveuse reproductrice fait de l’agripaume une spécialiste dans le combat contre l’insomnie, la déprime, l’irritabilité et les sautes d’humeur qui accompagnent souvent cette période.

Gattilier/Vitex : Il aide à créer un équilibre naturel entre la progestérone et l’œstrogène. Le Vitex module la sécrétion de l’hormone lutéinisante, précurseur essentiel à la synthèse de progestérone. Cette dernière est indispensable à la santé hormonale et permet d’encadrer le travail prolifératif de l’estrogène. L’équilibre hormonal est un jeu qui se joue à deux!

La progestérone est tout indiquée lors d’irrégularité menstruelle, de fibrome, de kystes ovariens, d’endométriose, de dépression, d’irritabilité nerveuse, de cancer du sein, de baisse de libido, d’insomnie, de migraine, de ballonnement et lors de prise de poids. Ici, le vitex saura combler les carences tout en freinant les excès! Cependant, avec cette plante, il faut laisser le temps faire son œuvre. Tout arrive à qui sait attendre est l’adage parfait pour ce qui concerne le vitex. Il demande de la persévérance (jusqu’à 3 mois), mais les bénéfices qu’il apporte ne se comparent à aucune autre plante.

Par son action promotrice de progestérone, le vitex permet une dynamique osseuse favorable et le sain renouvellement du tissu. Le vitex préviendrait ainsi le développement de l’ostéoporose et de l’ostéopénie. De plus, le vitex joue un rôle inhibiteur sur l’aldostérone décourageant, par le fait même, la rétention d’eau, l’enflure, la congestion mammaire et l’hypertension artérielle.

Il est à savoir que le vitex trouve sa pertinence d’usage dans la période préménopausale et qu’il perd de son efficacité en post-ménopause. On veillera à le remplacer alors par sa collègue, l’alchémille.

Trèfle rouge : Une plante estrogéniquement intéressante! Une tasse d’infusion de trèfle rouge contient, en effet, dix fois plus de phytoestrogènes qu’une tasse de soya, aliment le plus fréquemment cité comme source d’isoflavones. L’avantage du trèfle est qu’il agira tout en douceur, tout comme l’actée à grappes noires, le trèfle rouge viendra combler une carence hormonale tout en protégeant les cellules et organes sains.

Sa consommation n’entraine aucune prolifération maligne tant sur l’endomètre, les ovaires ou dans le tissu mammaire.

Profondément nourricier, il gorge d’énergie, progressivement et significativement. Plante alcaline, il harmonisera le Ph afin de garder les activités enzymatiques optimales. Il nettoie les voies sanguines et lymphatiques.

Le trèfle est une plante de référence pour limiter la perte de densité osseuse qui accompagne également la ménopause.

Maca : La maca, plante adaptogène,  supporte le système neveux et endocrinien du corps. Il peut augmenter la libido, réduire les bouffées de chaleur, augmenter l’énergie, équilibrer les humeurs et aider à la dépression.

Autres problèmes associés aux déséquilibres hormonaux

Les déséquilibres dans le corps peuvent créer des problèmes importants. Voici quelques-uns des problèmes les plus courants.

Hypothyroïdie : L’hypothyroïdie ralentit votre métabolisme, provoque un gain de poids, amincit les cheveux, troubles de la peau, menstruations irrégulières, problèmes de fertilité, irritabilité, fatigue, ralentissement du métabolisme et insomnie fréquente.

Hyperthyroïdie ou Maladie de Graves : L’hyperthyroïdie et la maladie de Basedow provoquent souvent une accélération du rythme cardiaque, des tremblements, des problèmes oculaires, une perte de poids, des menstruations irrégulières, de l’irritabilité, des problèmes de fertilité, un métabolisme rapide, un syndrome du côlon irritable, battements de coeur irréguliers.

Syndrome des ovaires polykystiques (SOPK) : Les femmes qui souffrent de SOPK ont une acné, une prise de poids, des problèmes de fertilité, une croissance anormale des cheveux et un risque élevé de développer un diabète.

Diabète : Le diabète provoque souvent des lésions nerveuses (connues sous le nom de neuropathie), une perte de vision, des problèmes de peau, un gain de poids, des difficultés à respirer, des problèmes de cicatrisation et une bouche sèche.

Faible taux de testostérone: Un faible taux de testostérone se produit généralement chez les hommes d’âge moyen ou plus âgés. Il provoque la dysfonction érectile, le gain de poids, la fatigue, les problèmes d’humeur et la perte de muscle.

 Fatigue surrénale : Les personnes souffrant de fatigue surrénale éprouvent souvent une fatigue extrême, des douleurs musculaires, des crampes musculaires, des difficultés à se concentrer, de la dépression, des problèmes de sommeil et des problèmes de reproduction.

**Note importante : Il est important de prendre au sérieux les dérèglements qui se produisent dans le corps, lorsque les symptômes persistent, référerez-vous à un spécialiste de la santé.

 

Vous avez envie d’être accompagnés dans votre quête d’une meilleur santé et vitalité ?  J’ai différentes solutions pour vous soutenir à atteindre vos objectifs.

Visitez le les pages suivantes :   Accompagnement et coaching santé , Programme de transformation santé  et vitalité Naturopathie et Coaching santé , Programme retour à l’équilibre hormonal

Articles connexes : Pourquoi faire une détox?  , Les principes de base pour un corps en santé  , Les 9 clés d’une santé optimale , La Détox facile à faire à la maison  , Le yoga thérapeutique hormonal

0

Start typing and press Enter to search